Je rebondis sur un article de Stephen Joyce où il argumente que les petits agences de voyages/tours opérateurs tirent mieux leur épingle du jeu face aux grosses pointures quand il s’ agit de communiquer via le “social media” .

C’ est quoi un social média en fait, et en quoi cela pourrait entrer dans la stratégie d’ un tour opérateur à Madagascar, ou d’ un quelconque opérateur touristique à Madagascar.

Wikipedia, dans sa définition du social media fait le distinguo avec les médias traditionnels en précisant “In the context of Internet marketing, Social Media refers to a collective group of web properties that are driven by users“, ce qui nous ramène à notre fameux concept de “user generated content”. Sans vouloir en faire une liste exhaustive, ce concept de social média regroupe les blogs, les podcasts, les “social networks”, …En général, les utilisateurs ont un profil et peuvent être contactés, ces mêmes utilisateurs produisent de l’ information (racontent leus expériences, partagent leurs photos/videos); en même temps ils réagissent, commentent et/ou recommandent.

Dans son article, Stephen Joyce préconise aux opérateurs touristiques d’ identifier leur niche et de connaître leur clientèle cible de telle sorte qu’ ils ne se trompent pas de social network.

Si vous avez essayé de vous mettre à blogger, à publier des photos sur internet (flickr?), ou à réagir dans des billets sur des réseaux sociaux (tripadvisor, kayak, ou autres), je serai curieux de connaître vos résultats … tout en sachant qu’aborder le Web 2.0 implique beaucoup d’esprit de partage … et moins de publicités gratuites. Dans tous les cas, je suis du même avis que Stephen joyce que c’est une oppportunité à exploiter pour les petits opérateurs si on sait s’y prendre … Et ce blog essaie d’essaimer quelques conseils pour mieux tirer profit de ce concept de Web 2.0