Search

Tidbits of things that captivate my attention

What keeps me moving forward

Tag

tripadvisor

How to have an online presence without a huge internet budget?

I often have some small Madagascar-based tour operators asking for advice on how to “have their own website” without having to pay between 2 millions to 10 millions MGA

Well, I usually answer that you don’ t necessarily have to setup your own website if your goal is only to publish some institutional informations (your contacts, eventually an online version of the content of your brochure…)

I know, this doesn’ t answer the question raised by the head title of this post.So here we go.

Option 1: you insist on having your own website

You can go for a local provider who is leveraging Joomla’s open source content management system. They will design and setup the features you want for “free” but you’ ll pay an yearly fee of aroung 500 000 MGA for hosting purposes (domain name and web space)- this is still a fair deal compared to the 2 to 10 millions offer that some web agencies will charge you for almost the same features- in order not to be perceived as giving free (or sponsored) publicity to the provider, I’ d invite you to drop a note in the comments sections if you are interested to get in touch with this provider..

Option 2: you want to connect with potential customers

I’ d recommend you engage into well-established social networks/forums where your customers go for asking questions/recommendations. Tripadvisor has an active forum for exchanging about Madagascar. Best of all, creating an account and actively using it will only cost you your internet connection fee.

Option 3: you want to be recognized as an expert in your field, or you want to update

The more you show/talk about your field of expertise (for example: trekking in Madagascar), the more interested your targeted partners/customers will be. My recommendation will then be to open a blog on wordpress.com (remember how Google-friendly tags on wordpress.com are? Use this blog for posting news /photos/videos as well as generate interaction with your readers

Option 4: you want to attract some abroad-based partner that will direct customers to you

Consider connecting and spreading your network on LinkedIn.com. Have your former customers recommend you through the LinkedIn network- this will give more credibility to what you’ ll say in your profile. Creating an account on LinkedIn.com is free, however some premium accounts can be obtained via some charges. Once you have a good profile, go and network with other peers.

Hotels set the pace …

Interestingly, Madagascar-based hotels are more sensitive to the argument that being part of a community might actually boost their business.

Indeed, if we consider other operators (tour operators for example), we can see that there is a tendancy to act alone (even though the TOP and ONTM has their own website but it’s not as interactive as Web 2.0 platforms) .

For Madagascar hotels, we can at least find two initiatives that let those hotels join an already established network

– the FHORM (fédération des hotels et restaurants de Madagascar) is now considering a partnership with expediawhich is one of the major online player for travel booking. Expedia defines itself as “Serving many different consumer segments — from families booking a summer vacation to individuals arranging a quick weekend getaway, Expedia provides travelers with the ability to research, plan, and book their comprehensive travel needs. Expedia-branded Web sites feature airline tickets, hotel reservations, car rental, cruises, and many other in-destination services from a broad selection of partners”

World Hotel Link on Integrated growth pole project IG2P (Nosy Be, Antananarivo-Antsirabe, Fort-dauphin).Which means that you have one website (part of the global WHL website network) for each of the IG2P locations where travelers can find hotels.  WHL defines itself as “Looking for accommodation, tours or activities in destinations “off the beaten track”, or that you’ve read about and can’t find online? Looking for something a little special; a chance to really connect with the destination you are travelling to? Looking to book with people who really care about the local destinations; the people, cultures and environment? Then you’ve come to the right place.”. Although the websites are maintained by only one local tour operator (which is not actually consistent with Web 2.0), the fact that those websites belong to an established network help increase visibility of those operators that are featured.

Now, that’s a good move, but that’s not enough. Now begins the interesting part. As an hotelier, being part of these network is already a good thing but it’ll be more interesting if those hoteliers actively participate to promote their region and themselves within those networks. How? by posting reviews, by answering questions, by looking for feed-back … In fact by engaging with potential customers that participate into those networks.

Recommended further readings on strategies for engaging with Web 2.0/hotel 2.0:

hotel online’s Web 2.0 and hotel sales strategies

– interview of Ian Rumgay from tripadvisor (acquired by expedia) on how some hotels use Web 2.0

lot more readings other there … Just browse around for hotel 2.0, web 2.0

Trouver des prospects dans les réseaux sociaux sur Internet?

En créant ce blog, je voulais, entre autres, sensibiliser les opérateurs touristiques (tour opérateur, hotelier, prestataires de services, … ) à Madagascar sur les opportunités qu’offrent le Web 2.0 (et par ricochet, le travel 2.0)… Il est acquis que ces opérateurs connaissent leur métier mieux que moi. Toutefois, j’ai l’impression tout le monde s’accorde à dire que l’internet offre de très vastes opportunités pour ces opérateurs mais que peu de gens l’utilisent à bon escient. D’où ce blog qui se veut être un pionnier à Madagascar pour les professionnels du tourisme qui veulent exploiter au mieux l’internet. D’où aussi des articles plus généralistes que j’ai publiés auparavant (comme avant-goût).

Pour aller dans le concret, j’aborderai une facette, jusqu’ici peu exploitée par nos opérateurs: la participation aux réseaux sociaux.

1- Requêtes d’informations avec des prévisions de date de visite de Madagascar

Je me suis amusé à faire des recherches sur les sites “courants” sur les projets de touristes de visiter Madagascar dans les prochains mois, histoire d’illustrer l’intérêt de ces réseaux sociaux … Devinez où je vais chercher … Tripadvisor , vu que je cherche des gens qui préparent leur voyage pour aller à Madagascar, et que tripadvisor est justement fait pour ce genre de requêtes (entre autres)… Je pense pouvoir introduire d’autres réseaux sociaux plus orientés “niche” ultérieurement.

Première trouvaille: janvier 2007, un touriste qui a du mal à trouver un tour opérateur pour lui concocter son voyage à Madagascar pour juillet 2007. Certes c’est une demande qui date de 2007, mais il est intéressant de noter les réponses données:il n’y a pas d’avis “intéressant pour le touriste” (non assimilé à de la publicité) sur les tour opérateurs à Madagascar. Ce qui confirme deux choses (certes on ne peut généraliser à partir de ce seul cas):

* l’étude de Sextant qui dit que Madagascar ne représente qu’un chiffre marginal dans le chiffre d’affaires des tours opérateurs français (et je pense qu’on ne se trompe pas en interpolant cela vers les autres pays pourvoyeurs de touristes). Bref, Madagascar est méconnu des professionnels.

* malgré la présence en ligne (via un site web institutionnel) des plusieurs tours opérateurs basés à Madagascar, le touriste ne trouve pas chaussure à son pied. Un seul post fait référence à un site d’un tour opérateur local, mais ce post n’apporte rien de non-commercial/authentique. La question est:est-ce parceque le touriste n’a pas trouvé ce qu’il cherchait sur le site des tours opérateurs malgaches, ou plutôt est-ce qu’il veulent des avis non-commerciaux? … Je dirai les deux à la fois

Deuxième (ou plutôt plusieurs) trouvaille: PROSPECTS en vue pour les tours opérateurs…. hmmm, ça chauffe, ça bouillonne cette fois-ci (remarquez la précision des informations sur le touriste, contrairement à l’info que vous pouvez glâner des stats google-analytics depuis les statistiques de votre site web)

femme végétarienne de 53 ans qui projette de venir à Madagascar en décembre;

famille avec enfants de 9 et 12 ans projettant de venir en août: intéressant de noter les points de vues contradictoires des deux personnes (apparemment malgaches) en réponse à cette requête. C’est aussi pour ce genre de discussions/échanges que les touristes choisissent les réseaux sociaux au lieu de visiter un site web institutionnel, trop biaisé et trop occupé à vanter les services offerts (quand bien même nous avons tant à offrir )

touriste recherche des circuits non-classiques à Madagascar. Personnellement, je pense que ce touriste à de quoi choisir à Madagascar.

touristes de 60 ans, viendront à Madagascar en décembre pour, entre autres, faire du scuba-diving. J’en connais une qui est passionnée du scuba-diving, n’est-ce pas Tattum?

– touriste qui projette de venir à Madagascar pour ses caméléons: prévu début 2009 … ouf, finalement, les touristes n’ont pas été biaisés par le fantasque lémurien du dessin-animé de dreamworks …

Aïe aïe, si j’étais un commercial dans un tour opérateur basé à Madagascar, j’aurai eu un orgasme intellectuel en voyant tous ces prospects qui sonnent à la porte. Et je n’ai fait qu’un tour rapide sur tripadvisor … Imaginez si j’ai essayé d’autres réseaux sociaux (aussi généraliste que tripadvisor, ou spécialisés dans les niches) …

ATTENTION: il est fortement déconseillé de faire de la pure publicité sur ces réseaux sociaux au risque de voir vos commentaires supprimés (ou pire: voir votre entreprise trainée dans la boue par les différents blogs/membres)…. Bref, si vous pensez appliquer les théories standards de publicité sur ces réseaux sociaux, refléchissez-y à deux fois avant d’agir. Communiquer sur ces réseaux sociaux nécessite une autre approche que l’approche publicité traditionnelle.. Nous y reviendrons plus en détail ultérieurement. Mais en tout cas, évitez les posts du genre: notre société peut vous faire la meilleure offre pour aller à Madagascar. Les touristes choisissent de demander conseil auprès des membres des réseaux sociaux pour avoir un autre avis que l’avis “catalogue/publicité”… de l’authenticité, du vécu …again and again … Pour illustrer cela, ci-joint un message de tripadvisor relatif à un post qui faisait de la publicité gratuite:

Blog at WordPress.com.

Up ↑